jeudi 19 juin 2008

Jour 10 : En attendant l'anniversaire de Paula

Je me réveille. Il est quatre heures de l'après-midi. La tête de d'hélène repose sur mon épaule, nous sommes nus. Je repense à notre début de soirée chez Paula... Rien ne laissait présager ce qui allait se produire. Ni des séquelles que cette soirée laisserait..

Tout à commencé un samedi de janvier. Après avoir passé mon après midi avec Marine, à cette époque nous formions encore un "couple", à tenter de trouver un cadeau pour la soirée d'anniversaire de Paula. Je rentre chez moi. Gérard me téléphone pour me démander si j'avais eu le temps de trouver quelque chose car s'étant levé à 18h, il n'avait pas pu chercher. Il me raconte sa soirée : le résumé est simple 3 grammes et 2 bouteilles de vodka! Après diverses tentatives, on tombe d'accord sur un cadeau : un énorme bouquet de roses. Je vais donc vers le fleuriste et commande un bouquet bicolore des rouges de la part de Gérard et blanches de la mienne. Pas la peine de faire un dessin : Gérard avait couché avec Paula et voulait le lui rappeler publiquement. Un cadeau d'anniversaire "élégant" et provocateur en somme...

Gérard me rejoint chez moi avec une bouteille de champagne afin de commencer la soirée en privé. je crois que c'est l'avant-dernière fois que j'ai bu un verre avec lui sans qu'il s'accompagne d'une trace de cocaine. Faut croire qu'on était moins accro à l'époque. Le bouchon cède sous la pression du gaz et je remplis les coupes de champagne. On trinque... On trinque à plein de choses au fait qu'on se soutient, qu'on se connait depuis longtemps et que notre amitié veut dire quelque chose... La bouteille est vide, nous pouvons partir faire la fête!

Il pleut, le taxi est coincé dans les embouteillages... Gérard en a marre d'attendre... Il gobe un dollar sans eau... Ca fera passer le temps... Moins de 4 km en 1h30 : du jamais vu! Il me demande si j'en veux un... Merci, mais non merci! la dernière fois que j'ai pris ce genre de merde, je suis resté douze heures cloué au lit avec un vieux bad. J'ai du appeler une vieille amie au secours... Heureusement, elle était là...

[To be continued...]

1 commentaire:

simon a dit…

Je t'avais pourtant prévenu, faut pas abuser de ces conneries surtout quand on est bourré!